Logo Irm Scanner Le Havre Centre
NOTRE CENTRE DE RADIOLOGIE
NOTRE CENTRE DE RADIOLOGIE
PRENDRE RENDEZ-VOUS
PRENDRE RENDEZ-VOUS
CONSULTER VOS IMAGES
CONSULTER VOS IMAGES
IRM
IRM
SCANNER
SCANNER
INFORMATIONS PRATIQUES
INFORMATIONS PRATIQUES
Scanner

DESCRIPTION

machine scanner Le scanner est un examen utilisant les rayons X. Cet appareil permet de faire des images en coupe du corps humain. Le tube à rayons X et sa batterie de détecteurs tournent sans s'arrêter autour du patient alors que la table avance à vitesse constante.

Les différences d'absorption du rayonnement X entre le tissu normal et le tissu pathologique permettent d’obtenir par calculs matriciels des images sur une échelle de gris. Ainsi avec le scanner, scanner intérieur du corpsc'est le faisceau de rayons X qui tourne autour du patient et le détecteur est l'équivalent du film.

Chaque organe peut être examiné très rapidement en moins de 10 secondes. Les données recueillies par le radiologue sont chargées sur une console de post traitement avec des logiciels d’étude spécifique pour chaque organe.

Une injection intra veineuse de produit de contraste iodée peut être nécessaire apportant une information diagnostique et un contraste supplémentaire aux éventuelles lésions. Elle précise le degré de vascularisation des tissus observés ou opacifie la lumière des vaisseaux (angioscanner).

INDICATIONS

Le scanner est souvent l’examen de première intention pour l’exploration de nombreuses pathologies :

  • Abdomen et système urinaire.
  • Thorax (poumons).
  • Le système musculo-squelettique et en particulier l’étude osseuse.
  • Le cou.
  • Les oreilles.
  • Le massif facial et sinus.scanner volumétrie
  • Le crâne et son contenu.
  • Le rachis.
  • L’imagerie dentaire (Dentascanner, rendu volumique 3D)
Toutes ces reconstructions sont réalisées sur consoles alors que le patient est déjà retourné en salle d’attente et que seules quelques minutes de son temps n’ont été prises en salle d’examen.

Notre site est équipé d’un module interventionnel dédié permettant la réalisation d’infiltration du rachis ou musculo-squelettique. Ainsi le centre est le premier de la région havraise à proposer :
  • Le coloscanner ou coloscopie virtuelle : permet de dépister de façon non invasive, sans anesthésie, la plupart des pathologies du colon et en particulier les polypes et cancers.
  • L’angioscanner ou artériographie virtuelle : permet l’étude 2D et 3D des artères et des veines de l’ensemble du corps humain sans démarche invasive.
  • Le CAD pulmonaire ou détection automatique des nodules pulmonaires : permet de détecter d’éventuels cancers du poumon à un stade précoce et le cas échéant d’établir une surveillance 3D volumique des lésions.
CONTRE INDICATIONS

Concernant l’exposition aux rayons X durant le scanner...

Les doses de rayons X délivrées sont faibles : nous nous engageons dans un programme de radioprotec-tion de nos patients afin d’assurer la dose minimale et suffisante pour chaque examen (principe ALARA : "As Low As Reasonably Achievable").

écran de contrôle scanner Le principe ALARA a été adopté par l’Europe dans les directives Euratom notamment pour assurer la protection des populations sur les conséquences de la radioactivité. Le principe ALARA signifie : Aussi bas qu’il soit raisonnablement possible de le faire.

Nous avons également développés des protocoles basses doses sur certains organes à fort contraste naturels comme le massif facial et les sinus, le poumon, le rachis lombaire … qui délivrent une irradiation moindre qu’une radiographie standard !

En cas de grossesse...

Il est préférable dans la mesure du possible de différer après l'accouchement tout examen utilisant des rayons X concernant la région de l'abdomen et du pelvis. Un examen alternatif sera envisagé.

En cas de doute sur une éventuelle grossesse, il est recommandé sauf nécessité, d'effectuer les examens utilisant des rayons X concernant l'abdomen et le pelvis en première phase de cycle, au mieux dans les 10 premiers jours qui suivent le début des dernières règles.

Concernant l’injection de produit de contraste iodée...

En cas de terrain allergique : avec le développement des nouveaux produits de contraste iodés, les réactions allergiques survenant après leur injection sont devenues très rares. Leur survenue est imprévisible, mais on sait que l’intensité de la réaction peut être amoindrie chez les sujets à terrain allergique par la prescription d’une prémédication antiallergique à prendre la veille et le jour de l’examen. Veuillez donc préciser lors de la prise de rendez-vous vos antécédents allergiques et en particulier si vous avez eu de l’asthme, de l’urticaire, des œdèmes suite à l’ingestion d’une substance, une allergie à des produits ou médicaments.

En cas de grossesse...

Pas de contre-indication absolue mais par principe de précaution, on évitera de réaliser une injection surtout avant 12 semaines d’aménorrhée.

imagerie 3d scanner En cas de diabète...

Le diabète ne constitue pas une contre-indication absolue à la réalisation d’une injection de produit de contraste iodé. Il convient simplement de respecter un certain nombre de précautions. Il faut disposer d'une prise de sang récente datant de moins de 3 mois (plus récente si événement intercurrent) contenant un dosage de la créatinine pour apprécier la fonction rénale. Il faut maintenir une hydratation importante et on préconise en pratique de boire 2 litres d'eau riche en sodium et en bicarbonate (type Vichy St-Yorre) 24 heures avant et après l'examen. Dans les cas où le jeûne est prescrit l'examen est si possible programmé en début de matinée ou d'après-midi pour en limiter les effets.

Chez les patients sous Metformine (Glucophage®, Glucinan®, Stagid® et génériques) il convient d'arrê-ter le traitement 48 heures après l'injection (il n'est plus recommandé de l'arrêter 48 heures avant l'exa-men).

Ne pas interrompre l'insuline. Les séries d'injection d'insuline peuvent néanmoins au besoin être adaptées en fonction de la nécessité ou non d'un jeûne. Rapprochez-vous de votre médecin traitant ou de votre diabétologue.

En cas d’insuffisance rénale...

Il faut disposer d’un examen de sang de moins de 3 mois, précisant la créatininémie : si celle-ci est supérieure à 200 µmol/ml ou une clearance < 30 ml/mn, l’injection d’iode sera à priori récuser. Si la créatininémie est < à 200 µmol/ml, une hydratation importante avant et après examen est préconisée : boire 2L d'eau riche en sodium et en bicarbonate (type Vichy St-Yorre) 24 heures avant et après l'examen.

DEROULEMENT DE L'EXAMEN

Avant de venir...

Les examens avec injection d’iode nécessitent la prise d’un repas léger et vous pouvez prendre vos médicaments habituels. Et nécessite une hydratation importante avant et après l’injection (1,5 à 2L d’eau). Si vous avez des antécédents allergiques, pensez à prendre votre prémédication anti allergique la veille et le jour de l’examen.

Votre visite dans notre cabinet...

Présentez-vous à l’accueil afin de préparer votre entrée et de réaliser les formalités administratives. Pour cela munissez-vous de l’ensemble des documents nécessaires.

mise en place du patient dans le scanner Vous serez ensuite appelé par nos manipulateurs en salle de scanner après un passage dans un vestiaire personnel. Vous serez allongé sur un lit qui se déplace dans un large anneau, le plus souvent sur le dos et seul dans la salle d’examen ; nous pourrons communiquer avec vous grâce à un micro. L’équipe se trouve tout près de vous, derrière une vitre. Elle vous voit et vous entend, pendant tout l’examen. Si cela était nécessaire, elle peut intervenir à tout instant.

Selon la zone étudiée, vos bras seront le long du corps ou derrière la tête. L’examen est généralement rapide. Votre coopération est importante : vous devez essayer de rester immobile ; dans certains cas, nous vous dirons, à l’aide du micro, quand arrêter de respirer pour quelques secondes. Vous resterez en moyenne 10 minutes dans la salle du scanner.

Certains examens nécessitent, selon les cas, une injection intraveineuse, le plus souvent au pli du coude. Des produits à base d’iode, opaques aux rayons X, seront utilisés. Vous ne ressentirez aucune douleur cependant, en cas d’injection intraveineuse, il n’est pas rare de res-sentir une sensation de chaleur au moment de l’injection.

résultats scanner Après votre passage dans la salle du scanner...

Vous retournerez en salle d’attente et le radiologue inter-prétera sur console votre examen.

Le radiologue vous appellera ensuite pour vous délivrer le résultat et vous le montrer sur console.

Enfin nos secrétaires taperont le résultat et les images seront gravées sur un cd rom. Une planche récapitula-tive sera également constituée à l’attention de votre médecin prescripteur. Vous repartirez avec l’ensemble des données rassemblées dans une pochette.

Suivez-nous sur Facebook Trouver notre centre irm scanner au Havre
IRM - Scanner Le Havre Centre . 19 rue Franklin . 76600 Le Havre
Tél. IRM : 02.35.22.33.33 . Tél. Scanner : 02.35.22.33.30
Suivez-nous sur Facebook
une création
création site internet le havre